LASCO

Lasco, un blase en clin d’oeil à la plus célèbre grotte ornée du Périgord.
Ce street artiste a commencé à s’intéresser à l’art pariétal durant ces études en sciences. Ce qu’il a ressenti pendant les visites de grottes ornées l’a motivé à rendre accessible ces dessins ancestraux au grand public, et à sensibiliser à cet art préhistorique.
Il a donc décidé d’utiliser les vieux murs fissurés des villes pour faire s’interroger sur nos origines, et celle de l’art.
Une mise en lumière du paradoxe entre un art millénaire que l’on conserve précieusement et des graffitis aujourd’hui proscrits.
Lasco contemporanise chevaux de Przewalski, girafes rupestres namibiennes, ours de Chauvet, mammouths de Rouffignac… en utilisant diverses techniques artistiques : bombes de peinture, mains, pochoir, posca… et des études bibliographiques pour donner à ses pièces l’authenticité requise.

Suivez-le sur Instagram : @lasco_69

 

À l’occasion de l’évènement Arts Urbains que nous avons co-organisé avec la Ville de Champigny-sur-Marne, LASCO a réalisé un mur, reprenant notamment la grande frise de la grotte de Marsoulas.

Vous pouvez également découvrir le making-of de sa réalisation !

 

LASCO a également participé à notre exposition collective NAISSANCES, avec l’œuvre Bison d’Altamira en position foetale :

« Réinterprétation du “bison recroquevillé” que l’on peut retrouver dans l’un des ressauts du plafond de La grotte d’Altamira en Espagne (Santillana del Mar) et datant d’environ 12 500 à 11 500 ans avant J.C. »

(56 x 100 cm – aérosol sur enduit)